Bourg-en-Bresse : bien plus puissant qu'en 1995 !

« 5000 le 5 décembre à Bourg-en-Bresse » : le nombre de manifestants indiqué par la presse est exactement le même qu’en 1995 mais il y faut souligner un élément de taille fondamental qui diffère : Il y a 24 ans la moitié des manifestants étaient dans le cortège de la CFDT !

La CFDT était en 95 présente dans le mouvement pour le saboter de 2 manières :

1°) en divisant privé et public d’une part (elle n’appelait que sur les retraites du public, et oui, ça peut surprendre certains aujourd’hui !)

2°) en préconisant (et oui, déjà !) les manifestations du samedi en lieu et place de la grève générale interprofessionnelle public privé, pour défendre la Sécurité Sociale, à laquelle avait appelé Marc Blondel au nom du CFN de la Confédération Générale du Travail Force Ouvrière lors de l’émission la marche du siècle  » …
Rappel :  Marc Blondel avait immédiatement été appuyé en direct par Louis Viannet de la CGT, mais les 2 leaders avaient été dénoncés immédiatement en direct aussi par Nicole Notat de la CFDT … (« J’ai honte de l’image du syndicalisme donnée par mes 2 collègues « )

Aujourd’hui la CFDT, syndicat jaune depuis le premier congrès de la CFTC qu’elle continue depuis 1964 n’arrive plus à diviser … bon débarras ! ! !

Et la lutte des classes a remis également les pendules à l’heure en ce qui concerne les les manifestations du samedi en lieu et place de la grève générale interprofessionnelle public privé seule susceptible de battre et faire reculer Macron sur la retraite par points !